Notre Travail

Après les vendanges, la vigne perd ses feuilles. Cela permet de s'occuper des pieds de vigne, nous allons la tailler jusqu'en mars. En taillant, nous limitons le rendement de la vigne pour une meilleure qualité de raisin.

Ensuite vient le liage, qui consiste à attacher les brins de vigne aux fils. Son but est de préserver les brins des coups de vent mais aussi de donner un sens et une stabilité à chaque pied de vigne.

Au printemps, les bourgeons apparaissent. Nous passons alors à l’ébourgeonnage : nous enlevons les bourgeons des pousses indésirables (appelés gourmands) qui n'auraient pas donné de raisin. C'est aussi la période où nous craignons le plus le gel.

Puis la vigne pousse et fin mai ses rameaux peuvent atteindre 50 cm, c'est l'heure du relevage. En maintenant la végétation en position verticale nous nous facilitons le passage dans les routes.

En juin vient le palissage. Nous séparons les rameaux entre eux et nous les maintenons à l'aide de fils et d'agrafes. Cela permet aux feuilles de capter un maximum de lumière et d'éviter la pourriture par une bonne circulation de l'air.

Puis vient la dernière opération avant les vendanges : le rognage. Nous supprimons les pousses sans raisins et des feuilles afin d'obtenir le meilleur ensoleillement possible des grappes.

Pour ce qui est des vendanges, je vous laisse regarder la vidéo tournée chez nous en 2015.